Actualités

Marché IT mondial : perspectives 2022 selon l'industrie japonaise

Marché IT mondial : perspectives 2022 selon l’industrie japonaise

L’association japonaise de l’industrie de l’électronique et de l’IT a dévoilé ses estimations du marché mondial en 2021 et les prévisions pour 2022.
Au global, le marché mondial devrait afficher +5% en valeur en 2022 (35.336 Mds$) après une croissance de 11% en 2021.
La croissance 2021 a été portée principalement par le hardware et les composants dont la valeur a augmenté de 13% sur l’année, alors que le marché des services ne progressait « que » de 7% dans le même temps.
La situation devrait s’inverser en 2022, les services croissant de 8% en valeur sur l’année tandis que la valeur du marché hardware et composants ne progresserait que de 4% sur l’année.
Plus en détail, l’essentiel de la croissance sur les biens proviendrait en 2022 du segment composants (+9%), devant les équipements de communication (+6%).
Selon nos collègues japonais, les marchés des terminaux d’affichage et des ordinateurs devraient être pratiquement stables en valeur en 2022 après avoir affiché +24% et +8% respectivement en 2021.
Le marché mondial des équipements audiovisuels devrait régresser en valeur en 2022 (-4%).

Retrouvez l’ensemble des prévisions du JEITA ci-dessous:

Taiwan: progression de l'excédent commercial de l'électronique en 2021

Taiwan: progression de l’excédent commercial de l’électronique en 2021

L’institut statistique de Taiwan a dévoilé ses principaux chiffres concernant le commerce international en 2021.
Les exports de machines et biens électriques et électroniques depuis Taiwan ont augmenté de 26,7% en valeur par rapport à 2020 pour atteindre 276 Mds de dollars. Les imports des mêmes matériels vers le territoire ont en parallèle augmenté de 31% en valeur, pour atteindre 178 Mds de dollars.

Les équipements des technologies d’information, de communication et audio-vidéo représentent près de 20% de la valeur des exports depuis Taiwan, et ont atteint 61 Mds de dollars sur l’année, en croissance de 25% sur un an. La valeur des imports de ces biens vers le territoire a atteint 26,5 Mds de dollars, soit +27% sur un an.

De leur côté, les composants et pièces électroniques ont vu la valeur de leurs exports augmenter de 27% sur un an, à 172 Mds de dollars, tandis que leurs imports progressaient de 31% à 91 Mds$.

Ainsi, la balance commerciale de Taiwan pour les équipements des technologies d’information, de communication et audio-vidéo a atteint + 38Mds d’USD en 2021 (+23%) et celle  pour les composants et pièces électroniques a atteint 81 MdsUSD (+22%).

Source: MoF, R.O.C.

L’essor du numérique est favorable à la croissance et à la réduction de l’empreinte carbone de la France

L’essor du numérique est favorable à la croissance et à la réduction de l’empreinte carbone de la France

Rexecode publie une étude sur l’empreinte carbone et la contribution à la croissance du numérique.
Selon l’institut, en France, le poids du numérique dans l’empreinte carbone totale est, environ deux fois plus faible qu’au niveau mondial, bien qu’il se développe rapidement.

Il souligne que le numérique est le moteur de la croissance des économies modernes et estime que la relative faiblesse du secteur numérique apparaît comme un handicap pour la croissance française.
L’étude rappelle aussi que le numérique est aussi un outil de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le reste de l’économie.

En conclusion, Rexecode appelle à encourager le développement du numérique, particulièrement en France, où l’intensité carbone de l’électricité est faible, tout en étant très attentif à l’efficacité et la sobriété énergétique des usages, à une bonne gestion de la durée de vie des appareils et de leur réemploi/ réparation ainsi qu’à la gestion des déchets et au recyclage.

Retrouvez l’étude en téléchargement ici.

Caméras dites « intelligentes » ou « augmentées » dans les espaces publics : la CNIL lance une consultation publique

Caméras dites « intelligentes » ou « augmentées » dans les espaces publics : la CNIL lance une consultation publique

La CNIL a constaté ces dernières années une augmentation significative des dispositifs de vidéo dite « intelligente » ou « augmentée » dans les lieux ouverts au public. Afin d’accompagner leur déploiement dans le respect des droits des personnes, elle soumet un projet de position à consultation publique jusqu’au 11 mars 2022.
Pour en savoir plus, retrouvez le texte de la consultation sur le site de la CNIL

Marché IT mondial : perspectives 2022 selon l'industrie japonaise

Marché IT mondial : perspectives 2022 selon l’industrie japonaise

L’association japonaise de l’industrie de l’électronique et de l’IT a dévoilé ses estimations du marché mondial en 2021 et les prévisions pour 2022.
Au global, le marché mondial devrait afficher +5% en valeur en 2022 (35.336 Mds$) après une croissance de 11% en 2021.
La croissance 2021 a été portée principalement par le hardware et les composants dont la valeur a augmenté de 13% sur l’année, alors que le marché des services ne progressait « que » de 7% dans le même temps.
La situation devrait s’inverser en 2022, les services croissant de 8% en valeur sur l’année tandis que la valeur du marché hardware et composants ne progresserait que de 4% sur l’année.
Plus en détail, l’essentiel de la croissance sur les biens proviendrait en 2022 du segment composants (+9%), devant les équipements de communication (+6%).
Selon nos collègues japonais, les marchés des terminaux d’affichage et des ordinateurs devraient être pratiquement stables en valeur en 2022 après avoir affiché +24% et +8% respectivement en 2021.
Le marché mondial des équipements audiovisuels devrait régresser en valeur en 2022 (-4%).

Retrouvez l’ensemble des prévisions du JEITA ci-dessous:

25 radios nationales disponibles en DAB+ ce 12 octobre 2021

25 radios nationales disponibles en DAB+ ce 12 octobre 2021

Ce mardi 12 octobre marque le lancement de 25 radios nationales en DAB+ sur l’axe Paris-Lyon-Marseille, intégrant l’ensemble des agglomérations situées sur cet axe. Dans les prochaines années, la couverture du DAB+ national s’étend progressivement en France métropolitaine. 
Cette nouvelle étape de numérisation de la radio apportera de nombreux nouveaux services aux auditeurs (plus grand choix de programmes locaux, régionaux ou nationaux, thématiques ou généralistes) mais aussi:

  • Plus de radios temporaires : en DAB+, il y a la possibilité de créer des radios temporaires à l’occasion des événements
  • Plus d’informations complémentaires sous forme de texte ou d’image
  • Plus de choix et de personnalisation : un guide électronique des programmes vous fournira un aperçu détaillé des programmes en cours et à venir et vous pourrez personnaliser vos consommations
  • Plus de souplesse : les récepteurs DAB+ peuvent également recevoir la FM
  • Plus de facilité d’usage: la recherche de station par leur nom devient possible grâce aux interfaces numériques
  • Plus de couverture : à la fin de 2022, 50% de la population française pourra recevoir le DAB+
  • Plus de mobilité : une nouvelle écoute, sur la route, en qualité numérique avec suivi de programme
  • Plus de qualité: la diffusion et la réception en qualité numérique vous assure un son clair sans brouillage ni interférence
DAB + : La radio numérique continue son déploiement

DAB + : La radio numérique continue son déploiement

Le déploiement du DAB+ : la radio numérique par les ondes, s’accélère en France métropolitaine. Le 12 octobre 2021, 25 stations (6 publiques et 19 privées) seront disponibles en DAB+ sur l’axe Paris-Lyon-Marseille et toutes les villes qui se situent sur ce trajet autoroutier. BFM Business, Chérie FM, Europe 1, FIP, France Culture, France Info, France Inter, France Musique, Fun Radio, Latina, Mouv’, M Radio, Nostalgie, NRJ, Radio Classique, Rire et Chansons, RFM, RMC, RTL, RTL 2, Skyrock et Virgin Radio, seront donc disponibles en DAB+ dès le 12 octobre.
À ces radios nationales, s’ajoutent trois programmes inédits et disponibles uniquement en DAB+ : Air Zen, Skyrock Klassiks et BFM Radio. Cette date marquera aussi l’arrivée pour la première fois d’une offre de radios en numérique à Avignon, Dijon et Toulon[1].

Le démarrage des antennes nationales en DAB+ sur l’axe Paris-Lyon-Marseille et ses 2 000 km de réseau routier et autoroutier constitue une étape significative du déploiement de la radio numérique et représente donc une avancée majeure sur le terrain de la modernisation du média radio. D’ici 2022, 50 % de la population française sera couverte en DAB+. La radio, qui fête ses 100 ans cette année est, grâce au DAB+, résolument tournée vers l’avenir.

Retrouvez le Communiqué et le Dossier de Presse du CSA

Les syndicats professionnels alertent sur l’envolée des prix du fret maritime

Les syndicats professionnels alertent sur l’envolée des prix du fret maritime

La FICIME, fédération des importateurs/distributeurs de la mécanique et de l’électronique, la FIPA,
Fédération des Importateurs de Produits Alimentaires et le CSIF, la chambre syndicale des
importateurs français de fruits et légumes frais, tirent la sonnette d’alarme concernant l’envolée des
prix du fret maritime.
La crise sanitaire perturbe fortement les flux d’approvisionnement internationaux traditionnels. Une
forte demande sur les liaisons Asie-Amérique du Nord mobilise une grande partie des containers
disponibles au détriment de l’Europe. Et les prochaines festivités du Nouvel An chinois risquent
d’entrainer des perturbations supplémentaires liées aux congés des travailleurs asiatiques. En France,
le secteur avait déjà été impacté par les grèves portuaires faisant suite au mouvement des « gilets
jaunes » et par la crise sanitaire.

Conséquence : sur 31 entreprises sondées par leurs organisations représentatives en janvier 2021, 80%
se disent pénalisées par les conséquences des grèves portuaires et/ou de la crise sanitaire sur le
transport maritime. 94% des entreprises déclarent constater des surcoûts sur les 3 derniers mois. Les
prix des containers ont été multiplié par 3, par 4 et parfois par 5 depuis octobre 2020.
Une perte qui risque soit d’être répercutée sur les consommateurs, 60% des entreprises interrogées
envisageant d’augmenter le prix final, soit d’impacter encore plus les marges des entreprises pour
protéger le consommateur (97% de réponses en ce sens) alors que leur situation économique est déjà
mise à mal par les fermetures administratives de nombreux points de vente au cours de l’année 2020.
A ceci s’ajoutent d’autres difficultés liées :

  • Retards de livraison des clients ayant pour conséquence l’application de pénalités et/ou renégociation des contrats
  • Niveaux de stocks de marchandises en baisse, rupture de produits
  • Conflits avec certains partenaires par manque de place sur les bateaux
  • Perte de marchés anticipée
  • Absence de containers réfrigérés disponibles pour l’alimentaire

De nombreux produits proposés aux consommateurs français et européens sont impactés : outillage
portatif (tondeuses, perceuses…), ordinateurs, imprimantes, TV, petit électroménager (robots de
cuisine…), appareil photos, pelles hydrauliques mais aussi pièces détachées et, dans l’alimentaire, les
produits de la mer surgelés ainsi que les fruits et légumes.

La FICIME – et ses deux syndicats adhérents, le SECIMAVI (électronique grand public) et le SECIMPAC
(outillage portatif), la FIPA et ses syndicats adhérents le SNCE (produis congelés et surgelés) et le SNS
(épicerie), ainsi que le CSIF appellent l’attention du gouvernement et des autorités nationales et
européennes sur une situation qui fragilise les chaînes d’approvisionnement de nombreux produits
essentiels.

Les catégories

Les articles récent

Les sujets

Les archives

Nous suivre